vendredi 15 décembre 2017

1, 2, 3

Samedi 9 décembre 2017
PM 8h20, coeff 71 BM 15h32.
Vents SSO 2 B

Cathy, Philippe, Christian.

Hé oui ! Aujourd’hui nous ne sommes que 3 !
Notre ouvreur est bien sur l’eau, mais sur un stage de sécurité en kayak de mer.
Un peu de vent, peu de mer, mais une bonne tendance pluvieuse.
C’est la première sortie du nouveau kayak que Cathy s’est offert pour Noël, ce qui motive notre navigation.
Nous embarquons à Villès Martin. Nous suivons la côte jusqu’à la Pointe de Congrigou.
Puis nous montons vers le petit Charpentier, c’est sans surprise un bord un peu plus difficile face au vent, nous naviguons en dérivant. Nous essuyons un grain avant d’arriver au Petit Charpentier.
Ensuite, c’est un bord au portant dans de petits surfs qui nous ramène à Villès-Martin.
Les journées sont courtes, et le ciel est gris, les phares et les bouées sont déjà éclairées quand nous arrivons sur la plage.
La pluie nous accompagne pour le chargement des bateaux sur la remorque. Mais c’est à l’intérieur de la base nautique que nous pouvons nous changer et partager nos gâteaux et boissons chaudes.
Christian.


mercredi 6 décembre 2017

Même pas de houle

Samedi 2 Novembre 2017

Même pas de houle

PM 15h34 coeff 93 vents NNE 3B

Cathy, Hervé, Philippe, Thierry, Christian.


Les vents sont au Nord, c’est un gros coefficient. Cathy suggère la côte sauvage du Pouliguen. Nous partons pour un embarquement près de l’école de voile du Pouliguen. Au vu de la direction des vents nous nous attendons à une mer Facile. Nous chargeons les bateaux polyéthylène, sans oublier d’emporter les casques. Les journées diminuant, nous quittons rapidement le club.
Nous embarquons sur une mer calme et bien à l’abri du vent, pratiquement pas de vagues au passage de la pointe de Penchâteau !
Etant sur la pleine mer, nous attaquons tout de suite le « rase cailloux ». Pas de vent, très peu de houle, nous pouvons nous faufiler dans la moindre passe. Chaque grotte ou passage sont explorés.
Nous traversons sans difficultés les grottes à double sortie ainsi que les quelques arches parfois inaccessibles. Nous arrivons ainsi jusqu’à la baie du Scall, il est près de 16h, nous n’irons pas plus loin. Le retour de fera aussi en rase cailloux mais en surveillant l’heure, en cette période de l’année le soleil tombe plus vite à l’horizon et les températures descendent rapidement en fin de journée.
Christian.


des photos vont arriver !!!!!!!!!!
elles sont au développement.